Home Culture Journée mondiale de la liberté de la presse : La déclaration de...

Une Déclaration pour la liberté de la presse, l’accès à l’information et la diversité culturelle adoptée lors de la Conférence pour la Journée mondiale de la liberté de la presse

Helsinki, Finlande, 4 mai— Un nombre record de participants venus du monde entier dans la capitale finlandaise pour célébrer avec l’UNESCO la Journée mondiale de la liberté de la presse, ont adopté aujourd’hui la Finlandia Declaration. Cette Déclaration identifie les nouveaux défis à surmonter pour assurer la liberté de la presse, l’accès à l’information, la sécurité des journalistes ainsi que la diversité culturelle, pour tous les professionnels des médias partout dans le monde.

Plus d’un millier de professionnels des médias et parties concernées, dont des représentants de gouvernements, ont prié les 195 Etats membres de l’UNESCO de « réaffirmer que la liberté de la presse et le droit à l’information sont essentiels pour des médias libres, indépendants et pluralistes et crucial pour la promotion des droits de l’homme et le développement durable ».

Avec les nouveaux Objectifs de développement durable définis par les Nations unies pour les 15 prochaines années en point de mire, la Finlandia Declaration, réaffirme l’importance de l’accès à l’information et la responsabilité des Etats à rendre les informations disponibles en ligne et hors ligne ainsi qu’à promouvoir l’accès universel à Internet.

Elle demande également aux Etats d’assurer la sécurité des journalistes, dont l’exposition à de violentes attaques compromet la liberté de la presse et la liberté d’information dans de nombreuses parties du monde.

La Déclaration reconnait par ailleurs l’importance de la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, de la liberté artistique et de la diversité culturelle dans l’exercice des droits humains fondamentaux et de la liberté d’expression.

Les participants à cet événement clé de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2016, organisé par l’UNESCO et la Finlande, ont applaudi la décision du Conseil exécutif de l’UNESCO d’organiser une Journée internationale pour l’accès universel à l’information qui sera célébrée chaque année le 28 septembre.

Au cours de ces deux jours de conférence, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, le Premier ministre de la Finlande, Juha Sipilä ainsi que le Président du pays hôte, Sauli Niinistö ont insisté sur l’importance primordiale de la liberté de la presse et de la liberté d’information pour un développement durable, une bonne gouvernance et comme élément de base pour toutes les libertés.

L’ancien Président finlandais et lauréat du prix UNESCO Félix Houphouët-Boigny 2007 et du Prix Nobel pour la paix 2008, Marti Ahtisaari a aussi souligné, durant la cérémonie de clôture, l’importance du lien entre la liberté d’expression et la consolidation de la paix.

La célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2016 a bénéficié du soutien d’une cinquantaine d’organisations de la société civile et de médias. Une centaine d’événements ont été organisés dans le monde autour de cette journée cette année.