Home International Côte d’Ivoire : Le gouvernement cède face à la colère des forces...

Le gouvernement ivoirien a déploré les récents mouvements d’humeur des Forces spéciales consécutifs à la série de mutineries des militaires du mois de janvier.

Au sortir du conseil des ministres de ce mercredi 8 février, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Nabagné Koné, a exprimé les regrets du gouvernement après les violents mouvements d’humeur des forces spéciales. En effet, au cours de la semaine écoulée, l’unité d’élite en l’occurrence les soldats des forces spéciales stationnées à Adiaké, ville située à quelques 95 km de la capitale économique Abidjan, ont bruyamment manifesté en tirant des coups de feu en l’air.

 « Je tiens quand même à dire que le gouvernement condamne et déplore ces formes violentes de revendications », a fait savoir le porte-parole du gouvernement. Interrogé sur les difficultés du gouvernement à anticiper ces mutineries répétitives, Bruno Koné a joué la carte de la prudence. « Nous n’allons pas rentrer dans les détails, compte tenu de ce que j’ai dit tout à l’heure. Les discussions sont en cours. Nous ne savons pas quelle sera l’issue de ces discussions et nous n’avons pas envie, par des déclarations ici, de troubler la bonne conduite de ces discussions », a-t-il indiqué.

Aux dernières nouvelles, les négociations entre le gouvernement et les soldats des forces spéciales se seraient conclues par le paiement de la somme de 12 millions de francs Cfa (18 294 euros), le même montant promis aux premiers mutins.